Conduire en Norvège

©Nick Fox
Route dans la forêt en Norvège prise d'un drone

L’avantage d’avoir une voiture pour votre voyage

Afin de vous faire découvrir en toute liberté les magnifiques paysages de la Norvège, nous avons conçu certain de nos voyages sous forme d’autotours. Imaginez-vous rouler, nez au vent à admirer fjords, vallées luxuriantes et crêtes enneigées. Attention, si vous êtes au volant, ne vous laissez pas hypnotiser par toutes ces merveilles ou alors arrêtez-vous quelques instants sur les nombreux bas-côtés.

Cette expérience en toute autonomie sera d’autant plus incroyable que la Norvège possède un excellent réseau routier très bien entretenu. La particularité des routes norvégiennes est qu’elles sont régulièrement entrecoupées par des bras de mer.

Afin d’éviter de trop longs détours, les norvégiens ont mis en place un ingénieux système de car-ferries. Lors de votre road-trip, vous en rencontrerez plus d’un. Mais rassurez-vous, tout est bien pensé et organisé, les voitures embarquent dans l’ordre d’arrivée et vous pouvez régler sur place votre billet. Ces traversées (qui peuvent durer de quelques minutes à trois heures), vous donneront l’occasion de vous dégourdir les jambes, de manger un morceau ou de profiter tranquillement du paysage.

Par ailleurs, le réseau norvégien possède 18 routes panoramiques créées pour dynamiser le tourisme dans certaines régions et  mettre en valeur la beauté naturelle des paysages. Beaux points de vue et œuvres d’art contemporaines jalonnent ces routes. Un régal pour la vue !

Tout savoir sur la conduite en Norvège

Le trafic norvégien est l’un des plus sûrs au monde et les conducteurs sont généralement courtois et polis. Le code de la route norvégien est le même qu’en France, à quelques nuances près, à  savoir :

  • Tous les véhicules doivent allumer leurs feux de croisement en permanence
  • La limite de vitesse pour la majorité des routes importantes en Norvège est fixée à 80 km/h.
  • Des lignes jaunes séparent la circulation en sens inverse, des lignes blanches séparent la circulation dans le même sens.
  • Le taux d’alcool dans le sang maximal autorisé au volant est de 0,02% pour tous les conducteurs

Vous ne devriez éprouver aucun problème à comprendre la signalisation routière norvégienne. La plupart des panneaux sont des pictogrammes simples qui sont assez intuitifs.

Vous aurez aussi facilement accès à des stations d’essence sur les routes les plus empruntés en revanche, lorsque vous sortez des sentiers battus, les pompes se trouvent parfois à plus de 100 km de distance l’une de l’autre.

Pour les ponts, tunnels et ferrys payants, le paiement se fait sur place. En dehors de quelques petites routes de campagne, la plupart des péages sont automatisés. Les voitures de location norvégiennes sont équipées d’un détecteur automatique : l’entreprise de location ajoutera à votre débit les montants accumulés aux péages.

Attention tout de même, la Norvège étant le pays le plus long d’Europe, ne sous-estimez pas les distances car la vitesse est limitée sur les voies et les routes sont parfois étroites et sinueuses. Sur les routes du nord, vous pourriez même tomber nez à nez avec un troupeau de rennes.

Conseil de spécialiste : ne vous fiez jamais à une carte pour vous faire une idée de la distance entre deux endroits. Si un point A et un point B semblent proches à vol d’oiseau, avec les fjords, il vous faudra parfois faire un détour énorme pour atteindre votre destination. Consultez toujours Google Maps ou votre GPS  pour évaluer la durée de trajet estimé.

A noter que votre permis de conduire national suffit pour louer une voiture.

Nos garanties

Votre devis sur mesure
Personnaliser votre voyage