Tout savoir sur le Spitzberg et le Svalbard

©PhotoElite
Ours avec ses deux oursons au Svalbard

Le Spitzberg, île principale de l’archipel du Svalbard, fait partie de ces territoires magiques hors du temps. C’est d’ici que partent la plupart des excursions vers le Grand Nord. Toute l’île ou presque est classée réserve naturelle pour son côté préservé et sa faune polaire exceptionnelle.

Quand partir au Spitzberg ?

Le climat de l’archipel du Svalbard, et donc du Spitzberg, est de type subpolaire sur la côte ouest grâce à l’influence du Gulf Stream, et de type polaire sur la côte est. Les températures ne grimpent que rarement au-dessus de 0° C sur la côte est, même en plein été. C’est pour cette raison que la plupart des villes se sont installées sur la côte ouest, bien plus douce. Le Spitzberg est une île globalement venteuse, avec trois mois d’accalmie de juin à août. Nous sommes ici bien au-delà du cercle polaire, avec le soleil de minuit de fin avril à fin août et les nuits éternelles souvent ponctuées d’aurores boréales de fin octobre à mi-février. La meilleure période pour découvrir le Spitzberg s’étend de juin à août, alors que les températures s’adoucissent et qu’il devient possible d’observer les oiseaux migrateurs, les baleines, les ours polaires et les phoques.

Les choses à voir et à faire au Spitzberg

Les activités à faire au Spitzberg varient énormément d’une saison à l’autre. Alors qu’en hiver vous pourrez partir en excursion en traîneau à chiens sur les étendues glacées, observer les aurores boréales ou encore vous initier à la pêche sur glace, en été, le décor change totalement ! Les lacs dégèlent et deviennent propices aux balades en canoë. Quant aux grands espaces de l’île, ils s’explorent à l’occasion de randonnées pédestres, à bord d’un kart à chiens (traîneau d’été) ou encore avec un quad. L’été est aussi la meilleure saison pour partir observer la faune locale : plus de 3000 ours polaires mais aussi des renards arctiques, des oiseaux aquatiques, des morses, des rennes… Tout cela sous le soleil de minuit qui permet de profiter de journées interminables.

Arctic, Norway, Svalbard, Spitsbergen, pack ice, walrus (Odobenus rosmarus) Walrus on ice floes.

Où dormir au Spitzberg ?

Le Spitzberg étant une destination largement préservée du tourisme de masse, l’île ne possède pas un grand choix d’hébergements. Il faut donc s’y prendre bien à l’avance pour espérer avoir de la place pour chaque nuit du séjour. Outre des hôtels classiques et confortables, l’île propose aussi des auberges, des chalets, et des huttes de trappeurs traditionnelles. La plupart de ces hébergements se trouvent du côté de Longyearbyen, la capitale administrative de l’archipel.

Territoire arctique parfaitement sauvage, le Spitzberg fait partie des destinations polaires les plus intéressantes au monde non seulement pour ses activités, mais aussi et surtout pour sa faune exceptionnelle. Coup de cœur assuré pour cette île du bout du monde !

Colorful houses in the Longyearbyen settlement on the island of Spitsbergen, Svalbard, Norway