Découvrir le Sognefjord

Le Sognefjord est le fjord le plus long au monde, coupant la Norvège d’ouest en est sur plus de 200 kilomètres. C’est aussi l’un des plus profonds de notre planète (1300 mètres à l’endroit le plus profond) et l’un des plus variés avec ses petits villages suspendus à flanc de montagne, ses cascades vrombissantes et ses rives parfaitement découpées.

Les sites incontournables de Sognefjord

Le Sognefjord est une véritable merveille naturelle. Situé au nord de Bergen, il relie la côte aux montagnes du Parc de Jotunheimen en dévoilant des montagnes perchées à 1700 mètres d’altitude et un fjord de 1300 mètres de profondeur. C’est ici que se trouve le Naerøfjord, le bras le plus étroit du fjord, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais ce n’est pas le seul bras intéressant du fjord, puisque le Sognefjord abrite aussi le Lusterfjord, le Finnafjord et le Fjærlandsfjord, tous trois dévoilant une eau couleur émeraude en provenance directe des glaciers alentours. Pour une visite authentique du Sognefjord, il ne faut pas manquer de faire le tour de ses petits villages. Au total, ce sont près de 30 000 personnes qui habitent ici, au cœur des vallées ou le long des fjords. Le village de Skjolden, notamment, mérite le détour pour son isolement et pour son atmosphère typique. Quant au village de Laerdal, il est intéressant d’un point de vue architectural avec ses maisons en bois parfaitement préservées, datant pourtant du XVIIIe et du XIXe siècle.

View on Aurlandfjord and Sognefjord from Stegastein viewpoint, Norway

Les activités à faire au Sognefjord

Le Sognefjord se visite aussi bien en été qu’en hiver. Chacune de ces deux saisons permet de partir randonner – en raquettes ou à pied – des heures durant sur des chemins perdus en pleine nature, entre mer et montagnes. Le ski et l’alpinisme, notamment sur le glacier de Jostedalsbreen, se pratiquent aussi énormément dans la région, principalement en hiver, mais aussi à la mi-saison. Même chose pour la motoneige, qui est ici considérée comme un moyen de transport à part entière avec tout un réseau de routes dédiées. Et puis, en plein été, les amateurs de sensations fortes pourront se régaler de descentes en rafting au cœur de rapides sauvages. Sur la côte, il est aussi possible de partir en excursion plongée sous-marine pour aller à la rencontre des limaces de mer, des bancs de harengs et parfois même d’orques.

Sognefjord côté pratique

Le meilleur moment pour visiter le Sognefjord se situe entre le mois de mai et le mois de septembre, surtout pour les randonneurs. Il fait alors assez bon et plutôt ensoleillé dans la région. Mais attention, la région étant encore isolée, les offres d’hébergement sont limitées et il est conseillé de réserver bien à l’avance.

 

Nos suggestions de voyage :